L’OSTÉOPATHIE

La naissance de l'ostéopathie aux Etats Unis

 

L’ostéopathie s’est fondée aux Etats-Unis au XIXème siècle, au moment de la médecine héroïque du Far-West et alors que la médecine moderne établissait ses grands principes..

Choqué par l’iatrogénie de la médecine américaine de son époque, Andrew Taylor Still (cf image), homme curieux et éclectique, jeta alors les bases d’une manière différente de soigner et reposant sur l’unité de l’être humain, ses capacités d’auto-régulations (son homéostasie), les relations entre la structure et la fonction, l’importance de la bonne circulation des fluides.

La première école d’ostéopathie vit le jour sous son impulsion en 1892 à Kirksville – American School of Osteopathy – tandis que dans le même temps plusieurs ouvrages étaient publiés. (source sfdo)

L'ostéopathe 

 

L’ostéopathe est un professionnel de la santé qui diagnostique et traite de nombreux troubles de l’état de santé, douloureux ou non.

Ce professionnel est formé en cinq années après le baccalauréat, ce qui lui offre une connaissance approfondie de l’anatomie, de la physiologie et de la pathologie lui permettant de proposer en toute sécurité des soins à tous les publics, du nourrisson au sénior.

Le corps humain est un organisme complexe, composé de nombreux systèmes (cardiovasculaire, nerveux, digestif, etc.) qui agissent et interagissent en permanence pour un bon fonctionnement.

De mauvaises postures, des traumatismes, des faux mouvements, le stress, une mauvaise alimentation ou encore des pathologies avérées peuvent altérer le fonctionnement d'un système. 

L'ostéopathe, dans son approche globale du corps, va prendre le temps de vous écouter et de vous examiner pour chercher à comprendre la ou les cause(s) de vos symptômes.

(source sfdo)

1200px-Andrew_Taylor_Still_1914.jpg

POUR QUI?

 

Sportifs

Structure équilibrée + mobilité correcte = fonction optimale

Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provo-quer un déséquilibre de l’état de santé. Celui-ci se manifeste chez le sportif par différents symptômes, de la simple contracture à la douleur chronique, altérant de toute façon les performances.

Par son action spécifique sur l’ensemble du corps, l’ostéopathe saura reconnaître et traitera les véritables causes des douleurs limitant la pratique de l’activité sportive. 

Par son efficacité, il améliore le potentiel et la puissance musculaire, la souplesse articulaire et la capacité respiratoire. (source Osteofrance)

 

Nourissons

QUAND CONSULTER ?

- il se cambre en arrière lorsqu’on le prend dans les bras ou pendant la tétée;

- le bébé est crispé (bras et/ou mains raides);

- il sursaute au moindre bruit et montre de petits tremblements;

- il est atone et a du mal à tenir sa tête;

- il pleure tout le temps;

- il dort très peu;

- il régurgite;

- il ne digère pas et il est agité après la tétée;

- il a du mal ou met un temps infini à téter;

- il use ses cheveux derrière la tête de façon asymétrique;

- il a une mauvaise position et/ou une asymétrie des hanches, des membres inférieurs ou des pieds;

- il met toujours un bras en arrière;

- il tourne toujours la tête du même côté et dort toujours du même côté;

- il a des troubles ORL à répétition : otites, bronchites à répétition, respiration bruyante...

(source Osteofrance)

 

Femmes enceintes

L'ostéopathie jouera un rôle sur chacun des trimestres de la femme, les différentes actions seront ;

→ optimiser les régulations neurovégétatives et d’agir ainsi sur les nausées, vomissements, troubles du transit, lombalgies et l’irritabilité fréquents à cette période.

→ restaurer la mobilité du bassin et de l’abdomen et d’améliorer la souplesse des tissus environnants. Car l’expansion de l’utérus refoule les viscères de l’abdomen, limitant ainsi les mouvements du diaphragme. Cela peut entraîner des troubles vasculaires, des contractions.

→ équilibre général du corps, sur les zones vertébrales trop ou trop peu sollicitées et les tissus permettra une prise en charge efficace des douleurs, du reflux gastro-oesophagien, de la fatigue et du syndrome canal carpien ou des douleurs de types sciatalgie souvent rencontrés à cette période.

→ La consultation ostéopathique est fortement conseillée dans les semaines qui suivent la naissance car elle favorise de nombreuses améliorations : faciliter le confort dans l’allaitement, traiter des douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques…)(source osteofrance).

 

Enfants/adolescents

Enfants 

À l’âge de l’apprentissage de la marche, des chutes, même anodines, peuvent provoquer différents troubles :

- sommeil perturbé;

- affections O.R.L.;

- excitation, colère, énervement;

- digestion perturbée, constipation;

- déviation de la colonne vertébrale;

- mauvaise statique, désordre postural…

Ostéopathie et colonne vertébrale

Les troubles de la statique chez l’enfant (scoliose, lordose, cyphose) sont le signe d’une mauvaise adaptation du corps. Les causes, qui peuvent être viscérales, traumatiques, crâniennes...

Des techniques de correction adaptées amélioreront ces troubles vertébraux (la collaboration avec d’autres professions de santé est parfois nécessaire).

 

Ostéopathie et orthodontie

À l’heure actuelle, on pose de plus en plus d’appareils dentaires et de nombreux orthodontistes travaillent en collaboration avec les ostéopathes pour la réussite du traitement et pour le confort de l’enfant.

L’appareil orthodontique prend appui sur les structures du crâne pour faire levier sur la mâchoire et les dents.

Ces contraintes peuvent provoquer :

- maux de tête, maux de dos;

- vertiges;

- troubles visuels;

- difficultés de concentration;

- modification de l'humeur.

Un suivi ostéopathique régulier au cours des soins dentaires est nécessaire pour pallier à ces maux, contrôler et guider les réaction du crâne et du corps.

(source Osteofrance)

 

Adultes

L'ostéopathie et le monde du travail

Quel que soit le métier, chacun passe quotidiennement de nombreuses heures dans la même posture, ou à répéter le même mouvement. Être assis devant un ordinateur, porter des objets, des caisses ou des outils, faire un travail manuel avec un bras toujours sollicité, ou simplement travailler dans des positions pénibles, sont des facteurs de nombreux troubles musculo-squelettiques (TMS). Le stress et les efforts du quotidien : porter les enfants, faire du ménage, du bricolage, sont également des éléments à prendre en compte.

Le stress

Un salarié sur cinq déclare souffrir de troubles de santé liés au stress au travail (Source INRS). Le stress provient des agressions extérieures que subit l’organisme : bruit, surmenage, pression, conflits… Il provoque des modifications dans le corps comme système de défense.

Les symptômes dus à un état de stress chronique sont :

- douleurs musculaires et articulaires,

- maux de tête, troubles du sommeil,

- troubles de l’appétit et de la digestion,

- mal de dos,

- nervosité, palpitations, sueurs inhabituelles,

L’ostéopathie propose une réponse thérapeutique pour les patients souffrant des symptômes dus au stress comme les palpitations, l’angoisse, les douleurs musculaires, les maux de tête.

Le rééquilibre du corps peut être obtenue de différentes manières :

  • une action cranio-sacrée ciblant le système nerveux qui gère nos réserves d’énergie et régule l’hyperactivité musculaire,

  • une action viscérale, pour le relâchement des structures environnantes des viscères,

  • une action tissulaire ou respiratoire, via le travail du diaphragme ostéo-articulaire, pour le soulagement des tensions musculaires accumulées.
    (source Osteofrance)

 

Seniors

Au fil des ans notre corps est sujet à des transformations qui, progressivement, entrainent des diminutions de l’ensemble de ses fonctions, favorisant l’apparition d’incapacités.

Promouvoir le « mieux vieillir » en maintenant un bon état global, physique, et psychique de l’individu par une action de prévention tout au long de la vie, garantit son capital santé.

Par exemple, les traitements ostéopathiques améliorent l’équilibre, diminuent les douleurs ressenties à court et long termes et ainsi participent à l’amélioration de la qualité de vie

(source Osteofrance)